Un dispositif préventif et dissuasif


Publié le 15 avril, 2021

Un dispositif préventif et dissuasif

Sept nouvelles caméras de vidéo protection installées sur l’espace public à Saint-Pierre-lès-Elbeuf

 

Attentive aux questions de tranquillité publique et de sécurité, la Municipalité a fait le choix de déployer 7 nouvelles caméras de vidéo protection en ville. Un dispositif préventif et dissuasif qui vient en complément de l'action quotidienne de la Police municipale et la Police nationale.

 

A Saint-Pierre-lès-Elbeuf, la tranquillité et sécurité des citoyens est une priorité. Afin de renforcer les dispositifs et conforter l’action de la Police municipale, les élus ont fait le choix de développer le maillage de la vidéo protection.

Actuellement, la Ville dispose d'un réseau de vidéo protection comprenant 14 caméras situées principalement en centre-ville et à proximité des infrastructures municipales, culturelles et sportives. A partir du 19 avril, 7 nouvelles caméras vont être implantées, rue Edith Piaf, rue du Puits Mérot / allée des Maraîchers et impasse des Thuyas. L'installation de ces caméras répond à toutes les obligations réglementaires. Elles ne sont destinées qu'à la surveillance de l'espace public et ne permettent en aucun cas le visionnage des espaces privés (logements, jardins...). Leur implantation a été faite en concertation avec les bailleurs concernés et les habitants ont été informés.

Destinées à protéger l'espace public, ces caméras ont d'abord vocation à agir de manière préventive. En effet, leur présence est de nature à être dissuasive. Seuls les agents de la Police municipale ont l’autorisation d'accéder au Centre de Supervision Urbaine. Par le visionnage des images a posteriori, elles peuvent, sur réquisition, permettre aux services de Police et Justice de résoudre des enquêtes, notamment par l'identification de contrevenants. Ce sont les officiers de Police judiciaire de la Police Nationale qui réquisitionnent la Police Municipale afin d'extraire les séquences vidéo pour leurs enquêtes. Le délai de conservation des vidéos peut aller jusqu'à 30 jours maximum. La pose de vidéo protection est réglementée et doit faire l’objet d’une communication spécifique. Les riverains situés dans la zone concernée par l’installation des nouvelles caméras ont été informés avec une lettre présentant le projet distribuée le mercredi 7 avril par les élus qui se sont rendus sur place à la rencontre des habitants. Par ailleurs, à chaque entrée et sortie de ville, une mention indique que la commune est dotée de ce dispositif.

 

Le coût total de l’installation de ce nouveau dispositif s’élève à 85 248,10 € HT avec un financement de l’Etat et du département de Seine-Maritime à hauteur de 80% soit 68 198,48 €.

La participation de la Ville est de 17 049,62 €.