Deux ouvertures de classe et un déménagement en vue pour l’école J. Monod et A. Camus


Publié le 2 septembre, 2021

Deux ouvertures de classe et un déménagement  en vue pour l’école J. Monod et A. Camus

A Saint-Pierre-lès-Elbeuf, cette nouvelle rentrée scolaire est placée sous le signe du changement avec l’ouverture de deux nouvelles classes en maternelle et élémentaire ainsi que le lancement de la restructuration de l’école J. Monod et A. Camus dès le 30 août.

Une augmentation significative des effectifs et deux ouvertures de classe

Cette année, l’augmentation significative des effectifs scolaires 2021/2022 tant en maternelle qu'en élémentaire a conduit la Ville à demander deux ouvertures de classe validées par l’Education Nationale qui a mis deux postes d’enseignant et prononcé deux ouvertures de classe à compter du 2 septembre 2021. Une rentrée à 4 classes sur l'école maternelle Maria Montessori (au lieu de 3) et à 13 classes sur l'école élémentaire J. Monod / A. Camus (au lieu de 12). La Ville a ouvert un poste d’ASEM pour accompagner les enfants et les enseignants Une bonne nouvelle qui témoigne du dynamisme démographique fort de la ville et de son attractivité auprès des familles.

 Les effectifs scolaires sont les suivants :

 - 560 élèves en élémentaire (contre 527 en 2020/2021) soit 33 élèves supplémentaires justifiant l'ouverture de classe à Monod-Camus

- 342 élèves en maternelle (contre 337 en 2020/2021 où nous avions à connaître des effectifs de classe de 28 à 29 élèves par classe en moyenne). Soit un total de 902 élèves attendus au jeudi 2 septembre sur les 5 écoles de la Ville et 36 classes contre 864 l’an dernier.

 L’école J. Monod / A. Camus déménage

Cette année scolaire sera notamment marqué par la restructuration complète de l’école J. Monod /A. Camus. Le programme de travaux sera lancé le 30 août pour préparer l’arrivée de l’école provisoire puis le déménagement pendant les vacances d’automne, et au retour, l’arrivée des enfants, enseignants et agents pour démarrer les travaux sur le groupe scolaire. Ainsi au 8 novembre prochain, les élèves seront installés dans des classes provisoires à côté de la Mairie sur le parking du « donjon ». Un plan de stationnement a été initié en lien avec les services de la Métropole et de la ville afin de créer de nouvelles places de stationnement et un « Arrêt minute » pour permettre aux parents de déposer les enfants.

Dans les grandes lignes, la restructuration de l’école J. Monod / A. Camus vise à améliorer l'accueil et agrandir l'établissement dans son cadre actuel. Il permettra également de structurer une nouvelle école en l'adaptant aux nouveaux standards des évolutions pédagogiques, règlementaires et techniques (suppression des préfabriqués, accessibilité, réfection des sanitaires, et particulièrement amélioration thermique et énergétique des bâtiments).

Ces travaux, d’une durée de 16 mois minimum, permettront également de revoir l'accès au groupe scolaire et d'en favoriser la sécurité. Le coût des travaux et la rénovation totale de l’établissement est évalué à 4 500 000 €.

Une rentrée plus solidaire

La crise sanitaire a touché les personnes les plus fragilisées et notamment les familles. Afin d’accentuer leur accompagnement, les élus ont fait le choix dans le projet municipal de réformer en profondeur la politique tarifaire notamment pour les prestations liées à l’enfance et à la jeunesse. Afin d’initier cette démarche, la Municipalité a fait le choix de s’inscrire dans le dispositif « Cantine à 1 euro » mise en place par l’Etat dans le cadre de la Stratégie nationale de prévention et de lutte contre la pauvreté.

Une délibération a été adoptée en ce sens lors du conseil municipal du 7 juillet dernier fixant pour les catégories A un tarif à 0,70 € et pour les catégories B un tarif à 1 €. Les autres tarifs sont pour le moment maintenus et un travail sera mené pour avoir une grille mieux adaptée au taux d’effort des familles en 2022.

Des travaux pour garantir les meilleures conditions d’apprentissage

Afin d’accueillir les élèves dans les meilleures conditions d’apprentissage, la Municipalité a profité de l’été pour réaliser des travaux dans les établissements scolaires de la ville. De l’aménagement de deux nouvelles classes à l’installation d’étagères en passant des travaux de peinture, tout a été pensé pour améliorer le quotidien des écoliers et des équipes éducatives.

Par ailleurs, l'entretien a également été renforcé sur l'ensemble des locaux scolaires par les équipes d'Hygiène et d'entretien de la Ville.

Des actions notables sur le temps scolaire et périscolaire

L’éducation est la priorité des élus Le choix a été fait de maintenir l'accompagnement et le développement d'activités sur le temps de l'école et en périscolaire avec notamment :

- Le maintien du renforcement de l'encadrement des élèves sur les temps périscolaires via le recrutement d'animateurs qui assurent un rôle de coordination entre les équipes éducatives, les agents de surveillance et d'hygiène et les élèves. Les études surveillées débuteront le lundi 13 septembre pour les élèves d’élémentaire et les ateliers détente seront pérennisés sur le lieu de scolarisation des élèves dès 7h00 le matin et jusqu'à 18h00 le soir. Le fonctionnement se fera par cycle avec des thématiques qui serviront de fil rouge sur chaque période scolaire avec un accent particulier sur l'environnement, le développement durable, la découverte, le sport…

- Le maintien des dispositifs en direction de l'enseignement musical, culturel et artistique avec la première phase de la mise en place du Parcours d’Education Artistique et Culturelle de la crèche au CP, les ateliers musicaux avec Alice Bassié pour les élèves de CE1 au CM2, les rendez-vous à la bibliothèque, les spectacles à l’Espace culturel Philippe Torreton ou encore en direction du sport avec la prise en charge des plannings piscine pour l'ensemble des établissements.

- Le déploiement du numérique dans les écoles maternelles : les 3 écoles maternelles vont être équipées de caisson à tablettes (1 caisson de 8 tablettes /école). En lien avec les équipes éducatives, les emplacements de ces caissons sécurisés ont été validés et une rencontre en septembre sera organisée avec 1 enseignant référent numérique / école afin de présenter le matériel.

Mise en œuvre du protocole sanitaire

L'Education Nationale a initié un nouveau protocole fixant les préconisations selon une graduation nationale (vert, jaune, orange et rouge).

Actuellement, au niveau jaune sur le département, la ville a choisi de maintenir les précautions sanitaires déjà en place en fin d'année scolaire dernière : gestion des élèves par classe sur l'ensemble des temps périscolaires, maintien des réfectoires annexes à Monod-Camus et Verne afin de pouvoir accueillir l'ensemble des enfants dans le respect des distances physiques, respect des gestes barrières en toutes circonstances.

L'entretien des locaux sera maintenu à un niveau renforcé et une seconde désinfection sur le temps du midi sera assurée sur chacune des écoles maternelles et élémentaires.