Une année scolaire riche en projets pédagogiques et éco-citoyens


Publié le 2 septembre, 2019

Une année scolaire riche en projets pédagogiques et éco-citoyens

Les projets pédagogiques et éco-citoyens qui se poursuivent !

 La nouvelle année scolaire s’annonce riche en changements à Saint-Pierre-lès-Elbeuf avec la fusion des écoles Jacques Monod et Albert Camus, la nouvelle direction à l’école Jules Verne ou le décalage horaire des écoles du centre-ville. Mais les objectifs des élus restent les mêmes : accueillir les enfants dans les meilleures conditions d’apprentissage, sensibiliser les élèves au bien vivre ensemble et lutter contre le gaspillage alimentaire.

 

  • Préparer la rentrée

 Afin d’accueillir les élèves dans les meilleures conditions d’apprentissage, la municipalité a profité de l’été pour réaliser des travaux et de nouveaux aménagements dans les établissements scolaires de la ville. Du rafraîchissement à l’installation de matériel numérique, tout a été pensé pour améliorer le quotidien des écoliers. L'entretien a également été renforcé sur l'ensemble des locaux scolaires par les équipes d'Hygiène et d'entretien de la Ville.

 

- Parmi les travaux réalisés durant l'été :

- La construction d'un abri à vélos dans les écoles Montessori et Pape-Carpantier

- Le remplacement d'une aire de jeux dans les écoles Montessori et Pape-Carpantier

- La peinture du couloir des grands de l'école Hector Malot

- La peinture des parcours routiers sur l'ensemble des cours de récréation

- L’installation de 2 buts multisports sur le plateau de Roller de Galbois

- Le remplacement des anti-pinces doigts défectueux sur les écoles maternelles.

- La peinture d'une classe à J.Verne et la peinture des dalles de plafond dans la salle dédiée à l'Unité Educative Externalisée/IME

- En cours de finalisation : le déploiement des PC pour les maternelles du centre-ville et J. Monod/A. Camus

- L’mplantation du PC de pointage de Jules Verne dans le hall de l'école pour une meilleure régulation du flux d'enfant

 

  • Cette année encore, les élus réaffirment leur soutien aux équipes éducatives en renforçant leurs projets et les effectifs en direction des écoliers sur cette année scolaire 2019/2020 avec :

 - Le renforcement de l'encadrement et l'accompagnement des élèves sur les temps périscolaires via le recrutement d'animateurs.

- Le maintien de ses dispositifs en direction de l'enseignement musical, culturel et artistique, tout comme les classes découverte à l'attention des écoles élémentaires, la résidence triennale territoriale, le dispositif culture santé handicap, les rendez-vous à la bibliothèque, les spectacles à l’Espace culturel Philippe Torreton ou encore la prise en charge des créneaux piscine pour l'ensemble des établissements.

- Des temps forts qui viendront également ponctuer cette année scolaire via la participation aux Journées du Développement Durable ou des animations sur le temps périscolaire, celui du midi ou du soir.

 

  • Le projet d’inclusion scolaire

Au niveau national, l’inclusion sociale figure parmi les priorités. Il s’agit de favoriser la scolarisation et de répondre aux besoins éducatifs particuliers des élèves en situation de handicap.

L’axe retenu à Saint-Pierre-lès-Elbeuf est la scolarisation en milieu ordinaire. C’est ainsi qu’a été mise en place, en novembre 2018, une Unité d'Enseignement Externalisée (U.E.E.) qui a permis à des enfants de l’IME de venir au sein d’une école « ordinaire » pour y recevoir des enseignements ou participer à des moments de la vie quotidienne comme le repas. Sept enfants ont donc été accueillis, 4 matinées par semaine, à l’école Jules Verne, accompagnés d’un éducateur et d’un enseignant de l’IME. Cette année, la classe accueillera une nouvelle élève.

 

  • Le numérique dans les écoles

Le déploiement des outils numériques en direction des écoles maternelles centre-ville s’est poursuivi cet été. Celles-ci sont désormais équipées d'un PC à l'attention des élèves dans chaque classe.

Les installations ont également été finalisées à l’école Jules Verne, dont les 10 classes sont désormais équipées de tableaux numériques.

 

 

  • Lutter contre le gaspillage alimentaire

La lutte contre le gaspillage alimentaire se poursuit cette année. De nouvelles tables de tri ont ainsi été installées dans chaque école élémentaire. Les enfants sont accompagnés chaque midi par des animateurs référents, présents pour les guider dans cette démarche.

 

  • Les effectifs Scolaires pour l’année scolaire 2019/2020

Les chiffres sont encore actuellement en cours de stabilisation, malgré tout, on peut noter :

- Une augmentation des effectifs en maternelle stabilisant les effectifs à 27 élèves en moyenne/classe.

- Une baisse sensible des effectifs en élémentaire malgré une fermeture de classe à Monod/Camus à l'occasion de cette rentrée 2019/2020.

- Effectifs en maternelle : 325 élèves/12 classes - moyenne de 27 élèves/classe sur les 3 écoles.

- Effectifs en élémentaire : 505 élèves/22 classes - moyenne de 23 élèves/classe sur les 3 écoles.

 
 

  • Organisation de la rentrée

 Après que les membres de la communauté éducative se soient largement positionnés en 2018 pour le retour à une organisation scolaire sur 4 jours, les membres du comité de pilotage du Projet Educatif de Territoire ont souhaité que puisse être réfléchie une modulation des horaires d’entrée et de sortie des écoles pour les établissements maternelles et élémentaires du centre-ville afin de favoriser les déplacements entre les deux groupes scolaires.

Ainsi, tenant compte de l’organisation des services périscolaires, de l’avis des équipes pédagogiques des établissements scolaires du centre-ville et du vote d’un règlement intérieur ainsi modifié du Conseil d’Ecole 3ème période de l’école Monod/Camus, un décalage horaire est mis en place entre les établissements scolaires du centre-ville à hauteur de 10 minutes afin de faciliter les flux de parents. L'école Monod/Camus connaît donc désormais les horaires suivants : 8h40/11h40 et 13h40/16h40. Les horaires des autres établissements scolaires restent inchangés : 8h30/11h30 et 13h30/16h30.

 

  • Horaires des dispositifs périscolaires :
    • Atelier détente matin : 7h00 à 8h20
    • Atelier détente soir : 16h30 à 18h00 ou Etudes Surveillées sur les écoles élémentaires en créneaux bloqués jusqu’à 18h00 les lundis, mardis et jeudis.
  • Pause méridienne de 11h30 à 13h20 : accueil en restauration et animation temps du midi

Le mercredi, les enfants peuvent être accueillis dans les centres de loisirs, la Maison des Lutins et le Manoir, à la journée ou en demi-journée :

  • En journée complète : à partir de 7h jusqu’à 18h.
  • En demi-journée avec repas : à partir de 7h jusqu’à 13h30 ou de 11h30 à 18h.
  • En demi-journée sans repas : à partir de 7h jusqu’à 12h ou de 13h30 à 18h.

 

A noter que l’école Jules Verne, accueille Mme Sandrine Hurel à la rentrée, en remplacement de Mme Capelle sur ses missions de direction.

 

  • Les écoles J. Monod et A. Camus fusionnent

 

Depuis plusieurs mois, les élus travaillent avec les services de l'Education nationale sur le projet de fusion des écoles J. Monod et A. Camus. Une démarche qui s'accompagnera d'une restructuration de l'établissement scolaire.

La restructuration des écoles J. Monod et A. Camus est en marche avec le lancement d'un concours d'architecte. Ce projet accompagne la fusion des deux écoles à cette rentrée 2019/2020. L'objectif est de commencer les travaux fin 2020, début 2021.

Pendant un an, les enfants seront installés dans des préfabriqués afin d'éviter la pollution sonore et de garantir un enseignement serein. Ainsi, treize classes seront délocalisées, une démarche qui va nécessiter une organisation importante et mobiliser les services de la ville. Un travail de concertation a déjà commencé avec les enseignants avant de pouvoir présenter le programme aux parents d'élèves et de préparer les futures échéances.

Dans les grandes lignes, ce futur projet visera à améliorer l'accueil et agrandir l'établissement dans son cadre actuel. Il permettra également de structurer une nouvelle école en l'adaptant aux nouveaux standards des évolutions pédagogiques, règlementaires et techniques (accessibilité, réfection des sanitaires, et particulièrement amélioration thermique et énergétique des bâtiments). Cette restructuration permettra également de revoir l'accès au groupe scolaire et d'en favoriser la sécurité.

Les travaux et la rénovation totale de l’établissement vont s’élever à 4 500 000 €.