Du 15 au 21 novembre 2021, une Semaine de mobilisation sur le handicap et l’inclusion


Publié le 8 novembre, 2021

Du 15 au 21 novembre 2021, une Semaine de mobilisation sur le handicap  et l’inclusion

La 25e édition de la semaine européenne pour l’emploi des personnes handicapées se déroulera du lundi 15 novembre au dimanche 21 novembre 2021. Le temps d’une semaine, l’objectif est de faire se rencontrer entreprises, collectivités, associations, société civile et personnes en situation de handicap pour favoriser l’inclusion professionnelle. La Ville de Saint-Pierre-lès-Elbeuf a fait le choix de s'intégrer dans ce dispositif en sensibilisant le plus largement possible les publics saint-pierrais, usagers des services publics municipaux de tous âges. Tous les jours de la semaine, des ateliers et des animations seront proposés aux usagers avec des personnes en situation de handicap ou faisant partie d'associations de sensibilisation au handicap. La municipalité, autour de Salika Semiem, Conseillère municipale déléguée chargée du handicap et de l'inclusion, et Sandrine Dudouet, Adjointe chargée des solidarités, de l'insertion et du lien social, a travaillé avec les acteurs locaux et les services de la Ville pour proposer un programme quotidien.

Un programme inclusif à Saint-Pierre-lès-Elbeuf

> Toute la semaine :

- Exposition à la mairie sur les activités du centre d’accueil de jour de l’ESAT du Pré de la Bataille ;

- Sur le temps périscolaire, parcours et relais les yeux bandés, jeux adaptés et sensibilisation au langage des signes, un goûter dans le noir… avec le service jeunesse et le Comité départemental de la jeunesse, de sports et de l’engagement associatif

 > Mardi 16 novembre 2021 :

- Rencontre entre les adultes de l’ESAT et les seniors de la résidence autonomie M. Thibert autour de jeux de société et d’un goûter.

> Mercredi 17 novembre 2021 :

- Dans les centres de loisirs du Manoir, de La Maison des lutins et du Cap jeunes :

Repas adapté, Sensibilisation à la langue des signes et histoires signées, ateliers braille proposés par l’association Handicap avenir, sensibilisation à l’utilisation d’un fauteuil roulant manuel et électrique et de combinaison simulant la difficulté à se déplacer par l’association L’Accueil de St Aubin.

> Jeudi 18 novembre 2021 :

- Participation au "Duoday" et accueil des stagiaires en situation de handicap dans les services de la Ville en partenariat avec l’ESAT du Prè de la Bataille : 10 personnes en situation de handicap seront accueillies toute la journée en immersion en milieu ordinaire.

> Vendredi 19 novembre 2021 :

- Intervention de la bibliothèque à la résidence autonomie pour présenter aux personnes âgées des supports de lecture facile (gros caractères, liseuse...) ;

- Accueil de l’association des chiens guides d’aveugle au Manoir et projection d’un film.

> Samedi 20 novembre 2021 :

- Cecifoot (football en salle sans la vue) ouvert à tous en partenariat avec l’association "Aide mon handicap" à 14h à la salle Y. Duval avec les jeunes du Cap Jeunes.

Pour Nadia MEZRAR, Maire de Saint-Pierre-lès-Elbeuf : "Salika SEMIEM et Sandrine DUDOUET ont réalisé un travail formidable avec les services de la Ville et les associations permettant d'avoir une perception d'ensemble sur le handicap, non circonscrite au seul champ de l’emploi, ouverte sur tous les aspects de la vie en société, intégrant tous les publics ; des tout-petits au grand âge. Saint-Pierre continuera dans cette voie de l'inclusion par les actes."

L’inclusion des publics, une démarche qui s’inscrit dans la durée

La question de l'inclusion du public handicapé est très présente à Saint-Pierre-lèss-Elbeuf. De nombreuses actions ont été menées avec des structures d'accueil spécialisées, les services de la ville ou les associations afin de favoriser le vivre ensemble.

Aller au-delà des différences et reconnaître l'autre dans ce qui nous rapproche, travailler sur les préjugés pour favoriser le vivre ensemble, c'est tout le travail qui est mené régulièrement avec les professionnels de l'IME Max Brière ou des foyers d'accueil, les associations, les établissements scolaires et les services de la ville à travers des projets communs. Dispositif culture santé handicap, Partir en livre, rencontres à la bibliothèque, opération Nettoyons la nature, manifestations sportives lors des cross ou des Miniathlons et désormais, Semaine du handicap et de l'inclusion, la Ville développe des partenariats avec les structures afin de croiser les publics.

Depuis de nombreuses années, un lien privilégié s'est tissé avec l'établissement Max Brière de Saint-Pierre-lès-Elbeuf ou le foyer des Tourelles ADAPEI d'Igoville ou l’ADAPT à Caudebec-lès-Elbeuf qui sont acteurs des projets et partagent des temps de rencontre privilégiés.

En 2018, les élus de Saint-Pierre-lès-Elbeuf, l'Institut Médico-Educatif Max Brière du Pré de la Bataille et l’Education Nationale ont souhaité mener ensemble une démarche d’inclusion scolaire des enfants en situation de handicap en milieu ordinaire. Une Unité Externalisée d’Enseignement (UEE) s'est ouverte à l’école élémentaire Jules Verne et au collège Jacques Emile Blanche.

En 2019, la ville de Saint-Pierre a participé pour la première fois au duoday. Le principe est simple : une entreprise, une collectivité ou une association accueille, à l’occasion d'une journée nationale, une personne en situation de handicap, en duo avec un professionnel volontaire. Au programme de cette journée : découverte du métier, participation active, immersion en entreprise.

Pour la commande publique, sur le marché des produits d'entretien, un lot est destiné à la société L'E.A située à les Avenières (38), une entreprise de travail adapté.

Enfin, les associations saint-pierraises sont également partie prenante de cette démarche. Handi Cap avenir qui sensibilise le public à question du handicap mais aussi les clubs sportifs comme le tennis de table ou le karaté qui ont obtenu un label dédié. Les initiatives sont aujourd'hui nombreuses et se concrétisent un peu plus chaque jour nous rappelant que l'inclusion du public en situation de handicap n'est pas un simple mot mais qu'il doit s'accompagner d'une volonté commune de créer une société plus juste où chacun trouve sa place.